Clavier maître 25 touches Korg nanoKEY 2 black : prix, test et avis

Voir plus d’images

Clavier maître par Korg

Fonctionnalités

  • 25 touches sensibles à la vélocité
  • 4 courbes de vélocité
  • Bouton Pitch (Up/Down)
  • Bouton Octave (-4 à +4)
  • Bouton de Modulation
  • Bouton de Sustain
  • Port mini USB
  • Alimenté via USB (moins de 100 mA)
  • Prend en charge l’Apple iPad à partir de OS 4.2.1 – Configuration requise: Kit de connexion Apple Camera (optionnel non-fourni), l’application iPad doit prendre en charge le format Core MIDI (KORG ne garantit pas la compatibilité, des problèmes peuvent survenir lorsque Apple renouvelle son système d’exploitation et/ou publie de nouveaux modèles!)
  • Hub USB actif conseillé
  • Dimensions: 325 x 13 x 83mm
  • Poids: 244 g
  • Couleur: Noir
  • Câble USB et logiciels incl.

Mon avis sur Korg nanoKEY 2 black

Mon avis

Lire tous les avis sur Thomann

Korg nanoKEY 2 black est un Clavier maître frabriqué par la très connue marque Korg, et en ligne depuis août 2011.

Le clavier est confectionné avec beaucoup de soin, comme c’est très souvent le cas avec Korg, c’est les yeux fermés, et ce clavier Korg nanoKEY 2 black vous épaulera longtemps dans vos travaux si vous y faîtes attention (pensez à utiliser une housse pour clavier midi).

Les 25 touches sont très agréables, et même s’il demandera un peu d’adaptation pour en tirer le meilleur, Korg nanoKEY 2 black est un Clavier maître qui remplira sa mission avec aisance.

Les retours sur ce produit sont éloquents, il obtient une note moyenne excellente sur les différents sites d’instruments de musique et les sites d’avis.

La marque Korg n’est plus à présenter: elle est synonyme de bonne qualité : je n’ai personnellement jamais été déçue par ses produits que j’utilise depuis plusieurs années.

Auteur/autrice : Jess

Passionnée de Hip Hop depuis toujours et pianiste à mes heures perdues, j'ai toujours bidouillé de près ou de loin les instruments virtuels. J'ai décidé de partager donc ma passion sur le site clavier-midi.fr avec ma mère Sylvie, professeure de piano